Sport UPMC

Notre engagement pour l'excellence

Il était une fois 15 petits cochons…

Posted by Alexandre Pinedjian On octobre - 7 - 2011

Connaissez-vous les petits cochons de la Faculté de Médecine ? Ce sont les membres de l’équipe de rugby des sites de la Pitié-Salpêtrière et de Saint-Antoine, des étudiants et médecins pour qui le rugby est plus qu’un loisir, plus qu’un sport, une véritable institution. Alexandre Lucas, capitaine de l’équipe, Roger Lacave, président de l’association et Gilbert Béréziat, l’un des fondateurs, nous en parlent avec passion !

L’association des Petits Cochons est née il y a une vingtaine d’années, à l’initiative de Roland Dreyfuss, un étudiant en médecine de Saint-Antoine.  Gilbert Béréziat a soutenu sa création dès le départ. Avec Alan Johnson, ancien doyen du Royal College of Surgeons in Ireland basé à Dublin, ils ont même eu l’idée d’organiser une rencontre entre les équipes de leur établissement respectif. C’est ainsi que chaque année, les deux pays s’affrontent lors du weekend du match France/Irlande du tournoi des six nations. Ces rencontres sont l’occasion de partager une double passion pour la médecine et le rugby dans une ambiance à mi-chemin entre convivialité… et compétition !

Car la compétition, c’est aussi l’un des plaisirs des Petits Cochons. Ils ont d’ailleurs de sérieux adversaires au sein même de la communauté UPMC, l’équipe de Jussieu, et des concurrents dans leur discipline à savoir les futurs médecins des universités Paris Diderot et Paris Descartes. Leur motivation : « les battre à l’internat comme sur le terrain ». La principale occasion de les rencontrer, c’est le championnat organisé par la Fédération Française du Sport Universitaire. Cette compétition annuelle, oppose les universités de France entre octobre et mai. Parallèlement, les écoles s’affrontent jusqu’en demi-finale. Pour la finale, la meilleure université rencontre la meilleure école. L’équipe gagnante accède alors aux championnats de France de rugby.

Bien sûr dans ces rencontres, chaque équipe s’implique au maximum pour se distinguer dans les mêlées mais au-delà de la compétition, le rugby, c’est un état d’esprit. Les gentlemen et ladies (et oui il y a aussi une équipe féminine à l’UPMC !) qui le pratiquent ont à cœur de promouvoir le respect et la convivialité, d’où l’importance de la troisième mi-temps…

En attendant le championnat, nos 50 Petits Cochons suivent avec intérêt la coupe du monde de rugby en Nouvelle-Zélande, une occasion d’apporter un regard critique sur le jeu du XV de France et des Anglais. « Johnny Wilkinson n’est pas au mieux de ses possibilités. Son pourcentage de réussite aux tirs est bien en deçà de sa moyenne habituelle. L’équipe de France pourrait profiter de cette faiblesse ». Et quelle équipe gagnera la Coupe ? « Sans doute, les All Blacks. Ils sont chez eux et le méritent vraiment. Sinon, l’Afrique du sud ou nos amis irlandais ». Les paris sont ouverts.

Laisser une réponse